Nos dessins animés personnalisés sont destinés aux enfants de 2 à 6 ans. Que pensez-vous de ce choix ?

Vers 3-4 ans l’enfant est dans la toute puissance, tout est possible, tout est accessible. Ces dessins animés sont ludiques et n’ont que cet unique objectif. Ce type de vidéo est un clin d’œil qui apporte un peu de magie dans son quotidien. A cet âge précis, l’enfant est impressionné par sa propre image. Qu’il s’agisse d’un film familial ou  même de photos, c’est très émouvant pour lui, et se voir en héros d’aventures peut lui procurer des sensations intenses.

Nos histoires sont classiques, ludiques, fictionnelles. Elles font appel au quotidien des enfants, en y  ajoutant une part de magie. Noël, les anniversaires, les vacances... sont-ils  des thèmes abordables pour les enfants de cette tranche d’âge ?

Oui et les possibilités d’histoires sont innombrables. Il est important pour l’enfant de s’échapper du quotidien, de ne pas coller à la réalité tout en ayant des repères auxquels se raccrocher.

Que pensez-vous de l’idée d’adapter en DVD personnalisé les contes classiques comme le Petit Poucet ou Blanche Neige par exemple ?

Je ne crois pas non plus que ce soit une bonne idée. Un conte doit rester un conte, il a un but précis et en aucun cas l’enfant ne doit remplacer le héros de ce conte. Imaginez la réaction d’un enfant que l’on mettrait à la place du Petit Poucet perdu par ses parents dans la forêt, ou empoisonné par la pomme dans Blanche neige !

Une durée d’animation de 20 minutes vous parait-elle suffisante ?

Oui, les enfants de cet âge ne peuvent pas se concentrer plus de 20 minutes. La durée des DVD de Tatontoon est donc parfaitement adaptée.

Peut-on utiliser dans la narration de l’histoire des mots un peu «compliqués» ou faut-il se mettre au niveau de l’enfant ?

 Il est important d’utiliser des mots qu’il ne comprend pas forcément d’emblée, il devra probablement demander une explication à ses parents, mais c’est ainsi qu’il pourra enrichir son vocabulaire.

En revanche il sera nécessaire penser à rester sobre dans le dessin et avoir une animation un peu lente. Une histoire menée à un rythme effréné peut être perçue comme agressive, cela risque de lui faire perdre le fil et le détacher de ce dessin animé.

En conclusion, que pensez-vous de notre concept de dessin animé personnalisé avec photo dans sa globalité ?

Je pense que si l’on reste dans un contexte ludique, ce DVD personnalisé pourra devenir pour l’enfant un objet transitionnel, qu’il peut emporter pour aller dormir chez les grands-parents ou chez un petit copain. Cette vidéo lui rappelle sa maison et son environnement familier, un peu comme un doudou.

Propos recueillis lors de l’élaboration du projet en juillet 2006.